Un poème pour la route #38 : I have a dream, par James Noël

I HAVE A DREAM
VIVRE UN ROMAN FLEUVE
AU BORD DE LA TAMISE

Et toi
Pendant que ça coule
C’est quoi ton plan
Dis
C’est quoi ton rêve

Se déhancher devant les éoliennes
N’attire plus les goélands
N’attire plus les hirondelles

Toi qui te frottes en allumette
Sur une peau de chagrin
C’est quoi le plan
C’est quoi le deal

M’enfin
C’est quoi le rêve

James Noël

Brexit, suivi de La Migration des murs, Au diable Vauvert, 176 p., 17 €.

Écoutez ce poème (lecture Stéphane Bataillon) :

 

Poète haïtien à l’écriture puissante, auteur de nombreux recueils et d’une Anthologie de poésie haïtienne contemporaine de référence chez Points/Seuil en 2015, James Noël s’empare d’un thème d’actualité, le Brexit, pour jouer avec les mots et s’amuser de ses effets de langue d’un côté à l’autre de la Manche. Avec un rythme trépidant que l’on imagine écrit pour être dit comme un slam, il s’interroge sur cette rupture de façon tantôt drôle, tantôt tragique. Suit un ensemble de textes autour de la crise migratoire et de la notion de mur, mettant en parallèle la sortie de l’Europe et l’impossibilité d’y entrer. « Abordons le chapitre du monde, écrit-il, en gros, ce n’est qu’une histoire de mur. »

Stéphane Bataillon (@sbataillon)

Retrouvez ce poème dans La Croix L’Hebdo du 26 juin 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *