Une saison

Tu t’émerveilles du ciel
de ce bleu comme jamais

Brises la couche de glace
à la surface du seau

T’étonnes d’une stalactite
qui fond de la gouttière

C’est notre Printemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *