UPPLR #124 : Le fond des choses, par Carl Norac

Nous allons chercher le fond des choses
dans l’effet miroitant
de la bruine sur l’étang.
Nous avons peur de noyer nos mots :
c’est écrit.
Nous avons peur que le silence nous dévore :
c’est écrit.
Nous avons peur du temps quand il passe
trop vite ou se tait pour nous attendre :
cela demeure à écrire,
à l’envers de la nuit ou à contre-jour.
C’est pourquoi nous traçons encore
nos poèmes, sans détour,
pour nager, moins vaguement,
vers le fond des choses.

Carl Norac

Petits poèmes pour y aller, illustrations d’Anne Herbauts, Pastel, 132 p., 18 €.

Écoutez ce poème (lecture Stéphane Bataillon):

 

Carl Norac est un grand poète qui écrit pour la jeunesse. Né en 1960, fils du poète belge Pierre Coran, il est l’auteur de plus de 150 albums et livres de poèmes, de contes audio, de spectacles. Se mettre à hauteur d’enfant n’est en rien, pour ce créateur infatigable, un acte de simplification de la langue, de sélection arbitraire d’émotions a priori plus accessibles que d’autres. C’est au contraire le moyen de creuser au plus profond notre humanité. Ce beau recueil illustré par Anne Herbauts, lisible par et avec tous, est une nouvelle occasion de faire remonter le nuancier des couleurs de l’existence pour que persiste en nous, le plus longtemps possible, ce si précieux état d’enfance.

Stéphane Bataillon (@sbataillon)

En partenariat avec l’émission « Poésie et ainsi de suite », de Manou Farine, chaque samedi à 17 h 30 sur France Culture. Disponible sur franceculture.fr et l’appli Radio France.

Retrouvez ce poème dans La Croix L’Hebdo n°124 du 18 mars 2022.