UPPLR #29 : Le Rapatriement du monde par Enza Palamara

Tu as suivi
la danse du Nuage
Et tu te laisses
déposer
sur le rocher
d’où tu perçois
le chant des sources

Tu voyages
d’un espace à l’autre
comme s’il n’existait
qu’un seul espace
immense et continu

Enza Palamara
Ce que dit le nuage, Poesis, 192 p., 19 €.

Écoutez ce poème (lecture Stéphane Bataillon) :

En convalescence suite à une grave maladie, Enza Palamara, agrégée de lettres et enseignante, commence à tracer au fusain de petits dessins qui donnent rapidement naissance à des poèmes brefs, proches dans l’esprit de ceux de Guillevic.
Se dessine alors un grand voyage à travers les éléments premiers de la nature : l’arbre, le rocher, la mer, observés depuis un nuage, figure légère choisie comme
moyen de transport, comme pour se détacher de la matière lourde et attaquée des corps. Car le voyage est aussi spirituel, l’ange et l’âme étant ici convoqués comme des personnages à part entière de cette aventure douce. Au bout, un retour
à un soi réconcilié et porteur de la lumière engrangée.

Stéphane Bataillon (@sbataillon)

Retrouvez ce poème dans La Croix L’Hebdo du 18 avril 2020, en kiosques et en numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *