Yalla

J’ai épuisé ma vie

J’ai revu les batailles
du combat meurtrier

Les rêves réalisés
jusqu’aux points de bascule

et les moments intimes
qui nous auront grandis

Tout est calme
presque neuf

C’est pourtant la même vie
pourtant le même lieu
presque le même amour

Mais nous partons ensemble
pour cet autre pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *