Aller au contenu →

Fragile

Ce serait si fragile
que l’on s’attacherait 
à ne jamais s’entendre
enfermer nos sourires.

Ce serait si fragile
que l’on rapprocherait
les paroles maintenues
pour qu’elles éclosent sans bruit.

Ce serait si fragile
d’accepter de construire
et d’accepter de perdre
mais sans s’y préparer

Ce serait si fragile
de recracher à terre
l’amertume de nos bouches
après l’avoir goûté.

Ce serait si fragile
de juste
se regarder.

Publié dans Poèmes

Les commentaires sont fermés.