Visit Homepage
Skip to content →

Mois : janvier 2010

Car au plus haut du monde

Le secret des puissances
que nous nous échangeons

Nous serons face à face
sur la route des nuits

Nous nous entretuerons.


Commentaires fermés

Veillée

Il est tard, encore
Sans avoir vu passer le jour
Déjà regretter la nuit
Que nous n’aurons pas à combattre.

Commentaires fermés

La jalousie

Surtout ne pas crier

Et ne pas essayer
de forcer le barrage
quand les mots se refusent

Eux aussi ont le droit,
d’être lassés des orages

Moi aussi, j’ai le droit,
d’être simplement heureux

Et d’affréter ma vie.

Commentaires fermés

La relève

Tapi dans l’ombre
prêt à bondir
à l’étincelle

Les membres se retractent
au départ imminent
d’une parole à perdre.

Commentaires fermés

Pour les âmes conjointes

Nous vous proposons aujourd’hui notre second album de poésie sonore : Pour les âmes conjointes. Il contient 23 poèmes lus par votre serviteur en mp3. Belle écoute.

Écoute intégrale :

01. Décrire

02. Joindre

03. Patience

04. La plus belle conquête

05. Les vagues ne roulent plus

06. Je ne te citerai

07. Lorsque les pluies s’abattent

08. Ce serait une goutte

09. Nous aurons juste besoin

10. Les mots d’après

11. L’estuaire contient les cris

12. Écrire

13. Monastère

14. J’imagine

15. Un mot à inventer

16. Flocon

17. Programme

18. Il existe un village

19. Sonder

20. Substitution

21. Alchimiste

22. Don

23. Guider

Crédits & license : LPS#2 – Pour les âmes conjointes – Album de Poésie Sonore, mixé le 17 janvier 2010 au Studio Notry, Paris.Composition, voix et tutti quanti : Stéphane Bataillon. Œuvre éditée sous licence Creative Commons pour le bien des oreilles de l’humanité. LPS#2 by Stephane Bataillon est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France. Basé(e) sur une oeuvre à www.stephanebataillon.com. Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://www.stephanebataillon.com.

P.S : Le premier album de poésie sonore, LPS#1, est toujours disponible.

Laisser un commentaire

L’histoire du caméléon qui se trompait de couleur (conte pour enfants).

Une fois n’est pas coutume, nous vous proposons ce week-end une petite histoire pour les enfants (et les plus grands), écrite et dessinée par nos soins il y a quelques temps déjà, dans le respect de la grande tradition qui, de Winsor McCay à Quentin Blake, transforma l’unique trait de pinceau des peintres ermites japonais en une ribambelle de… bon, ce petit conte apte à réchauffer la froidure s’intitule « L’histoire du caméléon qui se trompait de couleur« .

C2
C’est bien connu, tous les caméléons
savent se cacher dans le paysage.

Tous sauf un : Edmond.

C3

Sur le ciel, la langue d’Edmond ne devenait pas bleue,
mais blanche.
Aussi blanche que les nuages.

C4

Ses grands yeux prenaient bien le bleu…
juste quand le soleil brillait

C5
et sa longue queue attendait
d’être sur la table rouge
pour passer enfin au jaune.

C6
Sa patte, elle, virait bien au rouge,
mais seulement sur l’herbe verte !

C7
Ce n’est qu’à la nuit tombée
qu’il prenait la couleur des prés.

Il s’était encore trompé !

C8
Une nuit, soudain, il se mit à neiger

C9
Le lendemain matin, sur le sol immaculé,
un immense arc-en-ciel se mit à rayonner.

C10
Que de couleurs ! Edmond était enchanté !

C11
Alors Edmond décida
de toujours rester comme ça.

Jamais plus il ne se trompa.
Moi, je trouve que ça lui va !
Et toi ?

FIN

L’histoire du camélon qui se trompait de couleur.
Texte et dessins : Stéphane Bataillon.

Un commentaire

LANGUE: