Visit Homepage
Skip to content →

Mois : mars 2011

QRPoem #3 : Au secret + découverte d’Antoine Moreau

Pour visionner ce troisième tag (ou QR Code) et découvrir le (dernier) poème caché avec votre smartphone, rien de plus simple > mode d’emploi ou traduction en clair pour ceux qui n’ont pas de smartphone

D’autre part, Antoine Moreau me signale amicalement ses propres textes publiés sous forme de QR Code. Cet artiste contemporain, initiateur de la Licence Art Libre, et de la Copyleft attitude mêle poésie, technologie et promeut un art passeur. Il réfléchit, par de multiples expériences, seul ou avec le public, aux manières de créer et de diffuser cette création dans cet âge de l’accès où l’économie du don pourrait représenter une utopie possible. Un artiste à découvrir et un site où se perdre…

Pour découvrir son travail :
Son site personnel : http://antoinemoreau.org/
Le site « art libre » : http://artlibre.org/

Et un de ses nombreux court métrage, « Tu veux savoir », filmé selon toute vraisemblance lors des journées d’inauguration de la Gaîté Lyrique :

tu veux savoir from antoine moreau on Vimeo.

Antoine Moreau, « tu veux savoir », mars 2011.
Musique : >|, « er S » in album « >| », 2007, copyleft Licence Art Libre.
Copyleft : this video is free, you can copy it, distribute it and modify it according to the terms of the Free Art License.

 

Laisser un commentaire

OpN#21 : QR Code NoTry

Ah non alors, ça ne va pas se passer comme ça ! Ce n’est pas la première innovation venue, fusse-t-elle interactive, fusse-t-elle enthousiasmante, qui peut détrôner aussi facilement la suprématie onirique de l’art NoTry. Ainsi, refusant de laisser la place aux poèmes cachés dans les QR Code, les désormais célèbres QRPoems, nous répliquons avec violence en vous proposant le premier QR Code NoTry. Parce que bon, si on nous cherche, dans le vide, c’est facile de nous trouver.

OpN#21 : QR Code NoTry

Pixels, 184 x 184, Black & White. 

Laisser un commentaire

Un poème caché dans un QR Code ? Le premier QRPoem

Vous connaissez les QR Codes ? Ces petits carrées de pixels pullulants depuis quelques mois sur toutes les publicités qui, une fois scannés par votre smartphone, vous entraînent vers un site marchand ou un bon de réduction ?

Et si nous les utilisions pour promouvoir autre chose ? Pour diffuser, librement, de la poésie. Une utopie concrète, un dynamitage en règle du système. Un retour en force des mots dans le monde des 0 et des 1. Un idéal possible auquel nous vous convions aujourd’hui grâce à ce tout premier « QRPoem » : un poème entièrement inédit (et engagé ;-)) caché derrière ce micromonde de pixels. Enjoy & share !

QRPoem#01

qrcode
Comment lire les QR Code ?

1. Pour lire les QR Code, vous avez besoin d’installer un petit lecteur (reader) sur votre téléphone mobile.

Pour iPhone, téléchargez gratuitement un QR reader comme « i-nigma 4 » dans l’AppStore

Pour les autres modèles de téléphones, allez depuis votre smartphone télécharger le « Kaywa reader » sur http://reader.kaywa.com/getit

2. Une fois le lecteur installé, ouvrez-le et placez votre mobile en face de l’écran, l’appareil photo scanne automatiquement le QRCode.

3. Zing ! Le poème apparait comme par magie. Merci, la technologie !

Mise à jour : @emmanuel_guez, entre autre animateur du très riche site writing machines nous signale que, dès 2008, l’artiste Olga Kisseleva a utilisé les QR Code dans un projet installé au centre d’art contemporain de l’Abbaye de Maubuisson : « Douce France ». Textes et poésie à découvrir créaient déjà une interaction avec les visiteurs. Plus d’informations sur le site de l’artiste et sur la page de l’exposition « Douce France » avec le téléchargement du catalogue de l’exposition (et de quelques-uns des QR Code proposés).

Laisser un commentaire

Principes du design #16 : l’effet Veblen

Te tenir dans mes bras
sans penser à rien d’autre

Accepter d’une pause
cette ambition discrète
qui ravage nos vies.

> L’effet Veblen, du nom de l’économiste Thorstein Veblen qui l’a énoncé en 1899, est la tendance à davantage convoiter les produits coûteux, comportement lié à la soif de statut social des êtres humains. Exception de la loi de la demande, il s’applique particulièrement pour les produits de luxe.

La série « Principes du design » explore en poésie les règles du design et de l’innovation, qui servent à estimer, à expliquer, mais aussi à imaginer le monde qui nous entoure. Elle se base sur certains des éléments développés dans « Principes universels du design » de William Lidwell, Kritina Holden et Jill Butler parus aux éditions Eyrolles (2011).

> Découvrez tous les épisodes de la série « Principes du design »
> Sur Twitter, une liste pour suivre l’actualité et l’impact du design et des processus d’innovation : @sbataillon/design-innovation.

Laisser un commentaire

LANGUE: