Visit Homepage
Skip to content →

Abbaphonix #9

Ne pas céder
à ce parfum de rose
dont je ne sais l’engrais

Mais peut-être se rabattre
sur un brin de muguet.

Un frère alla vers abba Macaire l’Égyptien, et lui dit: « Abba, dis-moi, pour que je sois sauvé. » Abba dit: « Va au cimetière et insulte les morts. » Le frère y alla, les insulta et leur jeta des pierres, puis il revint et raconta cela au vieil homme. Abba demanda : « N’ont-ils rien dit? » L’autre répondit: « Non ». Abba Macaire dit: « Retourne demain pour les féliciter. »
Ainsi, le frère disparut et les félicita, en les appelant, « apôtres, saints et justes. » Il retourna au vieil homme et lui raconta ce qu’il avait fait: « Ne t’ont-ils pas répondu? » « Non » dit le frère.
Abba Macaire dit:  » Tu sais quelles insultes tu leur adressées , et ils n’ont pas répondu. Tu sais quelles louanges tu leur as adressées, et ils n’ont rien répondu. Donc toi aussi, si tu souhaites être sauvé, tu dois faire de même, et devenir un homme mort. Comme les morts, ne tiens compte ni du mépris des hommes, ni de leurs louanges, et tu pourras être sauvé. »


(Bande originale du poème : Tamino – Indigo Night)

Publié dans Abbaphonix Poèmes

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

LANGUE: