À PEINE

Un mot suffit
Pour faire sauter le monde

La page bouge à peine
moins qu’une branche
après l’envol d’un oiseau

Anise Koltz

Anise Koltz vient de recevoir le Prix Goncourt de la poésie. A lire : “Somnambule du jour” ses poèmes choisis en Poésie/Gallimard. Des poèmes à la fois lyriques et concentrés, simples, doux et percutants, profondément humains. Une poésie idéale pour découvrir la poésie. “Notre langue est sacrée, écrit-elle. Protégeons- la, veillons-la comme un feu qui ne doit jamais s’éteindre, car c’est lui qui doit éclairer la nuit du monde.”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.