Aller au contenu →

Arrache

Le village perché
seul époux de la pierre
n’aspire qu’à se joindre
à la course du vent.

Publié dans Poèmes

Les commentaires sont fermés.