Une réflexion sur « Au creux »

  1. De joyeuse humeur, je vois…
    Etre ou ne pas être un cheval fou au galop, là est probablement la question ;-)

Les commentaires sont fermés.