Auprès de mon arbre

Se séparer un temps
au pied du grand figuier
pour mieux se rendre compte
du prix de nos regards

Faire naître le désir
au-delà du chagrin
et des lamentations
d’être réunis ensemble
pour se sentir vivants

Voilà, voilà tout
ce que nous devons faire
sur cette terre de ciel.