Boogie Night

Pénombre des corps.
Il trouve que les gens dansent beaux.
Mais dehors, c’est mort.

2 Commentaires

nikets 30/03/2005

l’esprit noir il erre
un peu en hiver encor
son poeme triste se serre
dans une couverture d’aurore

jonathan livingstone 30/03/2005

Paix, nombres, des corps
Il prouve que légendes s’embaument
et dehors s’aiment or