But

Il n’y a rien à atteindre. Juste aller en dedans. De nous, en deçà des noms, au plus proche de ce qui nous fait vibrer. Cette vibration intime que nous n’osons pas dire de peur de la perdre. Et fondre toutes choses dans un unique poème, un mot, une lettre, un silence. D’une discrète joie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *