Visit Homepage
Skip to content →

Note sur la poésie #47

La pression monte. Pas immédiatement. Pas aux premières mesures. Mais au fil des jours scandés sans poèmes. L’angoisse revient, l’acidité dans l’estomac retourne, jusqu’à ce que la stagnation devienne insupportable. Il suffit alors de retourner sur la piste, même pour un tour, pour que la pression se relâche. À chaque fois. Mais je l’oublie, à chaque fois.   Alors qu’écrire. Tout simplement.

B.o.p (Bande originale du poème) : L’impératrice – Erreur 404

Publié dans Notes sur la poésie

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

LANGUE: