Deutéronome 30 (un conte)

Assassinat du maître

Crainte un peu imbécile
de perdre la vie de vue

De ne pas demander
à l’ombre
de se soustraire.

“J’en prends aujourd’hui à témoin contre vous le ciel et la terre: j’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité.”
Deutéronome 30.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *