Gustave N°68 est sorti

En novembre, un numéro “bande à part” qui souffle le chaud et le froid. Une randonnée intérieure, l’Arinuska d’Arvo Pärt et l’Ave Maria de Caccini dans les oreilles, un rêve interactif du côté d’Arpajon et un cauchemar technologique hélas bien réel. Le tout saupoudré de quelques réclames prises sur le vif et sous une couverture aux tonalités automnales de l’ami Saint-Oma. Bonne lecture et au mois prochain pour un numéro encore plus hot !

Laisser un commentaire