Héphestion

Tu va prendre la parole
sur le champ de bataille

Tu retiens une larme
qui amorce ton discours

Le vent souffle, il fait froid
les oiseaux sont partis

La musique résonne
et emporte la foule
jusqu’à la communion

Tu voudrais bien y croire
à ce Show must go on
mais la tête te tourne

Tu te raccroches
aux branches de son sourire
pour ne pas trébucher

Ta larme tombe

Comme un cadeau du ciel.