Issue fatale

Suspendues
deux gouttes

rivalisaient.

Une réaction au sujet de « Issue fatale »

  1. Tu y vas d’abord ?
    – Non, non, après toi je t’en prie…
    Ploc et reploc !

Commentaires clos.