La complainte d’Eurydice

Ne te retourne pas

N’écoute que ta parole
jusqu’à l’étourdissement

Ne te retourne pas

Car les ombres poursuivent
l’espoir d’un destin

Ne te retourne pas

Mes lèvres glaceraient
les sursauts de ton rêve

Ne t’en retourne pas
du côté des vivants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *