Aller au contenu →

Les alliances (3/3)

*
Thé doré de l’oiseau
qui nous laisse deviner
quel nom pourrait convaincre

Feuilles décomposées
à l’état initial
d’un cycle sans arrêt

Mycélium. Brume épaisse
un chant parvient de loin
d’une autre vibration

Je ne sais pas encore
si je dois avoir peur

Le parfum se transforme
en celui d’une femme
dont je serai l’époux
quand je serai enfant

La feuille se déploie
comme une robe paravent
pour mieux masquer aux autres
l’union qui se prépare.

Je goûte de tout mon corps
en conscience de l’instant

Un grain d’éternité
que d’autres appellent bonheur

Tu es à moi
et je veux être

Nous allons boire ensemble
ce sera une fête
et ils s’amuseront tous
à toucher l’horizon

Et puis, et puis…

Amertume dans la tasse
la répudiation, déjà ?

Déjà, mon amour ?

Mais qu’ai je fait,
mais qu’ai-je donc dit
de trop ?

Dernière gorgée.

*
Trop de passions
la tête me tourne

Déjà trois heures
que nous buvons

Autre temps
temps d’ailleurs

Je ne sais plus

M’écroule
heureux
et rassuré

Abaisserez-vous la garde
pour accepter le thé ?
____

Les alliances. Poèmes autour du thé chinois. Calligraphie réalisée en direct le mardi 16 mai 2017 par Zhifang Tang lors d’une lecture-performance au Théâtre de La Jonquière à Paris.

Publié dans Poèmes

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *