Skip to content →

Les Terres rares (extrait #8)

La lourde cloche sonne

Que tous les occupants
viennent se mettre à table
pour déguster l’agneau

Le feu brûle doucement

Le sable est là
et le galet
et la forêt

La goutte d’eau

Et tous nos juste
nos que, nos on

Tous nos infinitifs

L’Ankou rôde, mais trop tard
car notre vibration
résonne déjà pour toi

Rien ne peut nous atteindre
du silence de la mer.

Les Terres rares - Stéphane Bataillon - éditions Bruno Doucey

Les Terres rares – éditions Bruno Doucey – 96 pages – 13 euros. Commandez-le dès à présent chez votre libraire préféré.
+ d’informations >

 

Publié le Poèmes