Les vagues

Peut-être sommes-nous contraints, pour bien vivre dans ce monde, d’opérer des reflux. Des retraits temporaires face à l’agitation. S´écarter de ce mouvement sans fin que la technique marque, trace et formalise, forçant l’identité. S’absenter quelques temps pour sentir d’autres choses. Pour prendre la mesure et se trouver un lieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *