Note sur la poésie #67

13 mai. Plein soleil au dehors après trois jours de pluie.
La poésie, c’est l’ambition folle de condenser les idées et les émotions qui nous parviennent en quelques mots choisis avec tendresse. Quitte à en forger de nouveaux si ceux à disposition ne sont plus suffisants. C’est la confiance en notre pouvoir infini d’imagination, de création d’un monde où nous serions tous concernés. Des silences qui le peuple.
La poésie, c’est la certitude de pouvoir relier d’un mot, d’un verbe, d’une parole. À l’inverse du mal. Contre nos divisions. Pour une forme de lumière comme celle de ce matin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *