Que me dis-tu de l’homme ?

Que me dis-tu de l’homme ?
De celui qui viendra
au seuil de ta porte

Que me dis-tu de l’homme ?
Le reconnaîtras-tu
malgré l’obscurité ?

Malgré ton impression
de n’être pas à ta place

De n’avoir accompli
l’entièreté du chemin

Ou de t’être trompé
lors des bifurcations

Que me dis-tu de l’homme
au fond de ce miroir
qui demande l’indulgence ?