Clair-obscur

Maintenant qu’il y a
du blanc
du silence
du calme
dans ton poème

Y glisser de l’ombre
petit à petit
blanc après blanc
silence après silence
tremblement après tremblement

Afin que ses reflets
embrasent l’univers
et puissent enfin nommer.