Skip to content →

Réactions à l’exposition Notry -et fin

Les réactions à l’exposition Notry ? an exhibition of nothing poetry furent si nombreuses qu’il nous est impossible de les citer toutes ici. Les voici donc en intégralité :  Nicolas. H – « Provocateur!! »  / Noëmie. M – « Bravo !! C’est la plus belle exposition que j’ai vue dans les dernières 51 heures 17 minutes et 39 secondes ! » / Etienne. C « Je suis sur que l’histoire retiendra ce jour comme celui de la naissance du nouveau surréalisme, celui de l’antiquité matière …! » / Emmanuel. G « Vive les poèmes de Bataillon, de Balévitch, de Bayarquise, de Breton, vive le fruit de tes notrailles. (…) » / Bérangère H-V  » j’ai mesuré le vide qui séparait les artistes du notry des pauvres hères qui ont la tête trop pleine. »/ Marianne. P « Longue vie à Notry ! » / Vincent. V « Viens de visiter votre exposition (mes commentaires sont écrits à l’encre invisible sur le livre d’or, dans le pur esprit Notry). Quel choc. » / Perceval. B « Beau boulot, bel espace, je reviendrai ! Bravo » / Merlin. K « Révolution formelle ou vulgaire canular? La polémique n’est pas prête de désenfler au sujet de cette série d’oeuvres(…) » / Phillipe. L « Mais de quelle expo parles-tu ? » / Wonder. W « Happée par le vide  Notry ou no entry?  Try it you will see  The void inside of me » / Florent. M « Je                       C’est                        Et                    ! » / Stéphane. M « En un mot comme en cent » / Jim D. « Le NoTry, un courant si fort qu’on pourrait y perdre pied… » / LD. « Que dire face à tant de… rien ? Rester sans voix qui ouvre cent voies ! » / Bob. M « No woman, notry. Everything’s gonna be alright. » / Sabine. M « Mais tu es vraiment dingue, viens te coucher. » Ouf. Le vide est comblé. Lorsque les historiens de l’art regarderont en arrière, la date du 30 novembre 2009 (1er décembre avec les prolongations) leur apparaitra comme LA date fondatrice de l’art du XXIème siècle. Et vous aussi, pourrez dire « J’y étais ». Il nous reste maintenant à laisser vivre à ce mouvement sa vie hors des musées pour, dans le courant de l’année prochaine, ou avant, ou jamais, rénvestir tout ce vide. Take a break and enjoy your life.

Bisous

Publié le Art NoTry