Semina verbi

D’une parole
d’une seule parole
tes jours de pluie
s’éclairent

D’une paume
main dans la main

D’un regard
yeux dans les yeux

De ce murmure
dans ton oreille

Malgré la grêle
malgré le vent
tu es vivant.