Soul Eyes

Arrêter de se perdre
dans l’usure des ruelles

Pour que le chant des villes
puisse enfin nous atteindre

Pour que les litanies
rendent le monde subtil
d’une dernière découverte.

(Collage de Thomas Durcudoy-Poème de Stéphane Bataillon)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.