Superarticle

Chaque poème comme l’entrée impossible d’un dictionnaire rêvé qui réduirait la langue à son juste infini.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *