Visit Homepage
Skip to content →

Tentative

Les soleils rompus
heurtent les marécages

Ils ont la certitude
que seules tes marques persistent

Que l’on arrête pas
de réduire
de couper
et de se retenir

Pour que nos mots
aient eux aussi la chance
de mordre sur l’oubli.

Publié dans Poèmes

Un commentaire

  1. Un exercice à remettre sur le feu, bûcher dans la pénombre, les ombres par phase, entrevoir les traces laissées par ces signes.

    //

    Tentative de commentaire.

Les commentaires sont fermés, mais les trackbacks et les pingbacks sont ouverts.

LANGUE: