Skip to content →

Un point, c’est tout (15/15) : le tiret

(Illustration de Thomas Durcudoy – Poème de Stéphane Bataillon)

Pourquoi s’embarrasser ?

Pour tenter de construire
en prenant soin de l’autre

et lui laisser le temps
de prévenir l’échange

Pour qu’aux abords des gouffres
les nerfs ne soient à vifs

Que le dialogue ait lieu.

FIN

Publié le Poèmes Un point, c'est tout