Aller au contenu →

Un point, c’est tout (9/14) : le deux-points

Les nobles serviteurs
restent comme pétrifiés
sur la ligne de course

Selon le protocole
ils annoncent l’entrée
des grandes explications.

( Illustration de Thomas Durcudoy - Poème de Stéphane Bataillon )

Série conçue par l’illustrateur Thomas Durcudoy et Stéphane Bataillon, « Un point c’est tout » se concentre sur la dizaine de signes de ponctuation de la langue française. Cet alphabet de peu qui permet de lier ou de séparer, de rendre le discours intelligible, en permettant aux mots de s’octroyer une pause.

Publié dans Poèmes Un point, c'est tout

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *