Aller au contenu →

Ville

Reprendre le combat
sans armes et sans batailles

Comme le chant des oiseaux
qui sait se faire entendre
à la faveur des nuits

Calme, lenteur, continuité.

Publié dans Poèmes

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *