Long time

Tout soudain devient simple

Une tasse de café
un morceau de musique
et ton sourire radieux.

 

B.o.p (Bande originale du poème) : CAKE – Long Time (from Showroom of compassion)

Les Gagonautes #1 : Barbakan attaque !


Nous entamons la republication de notre série de bande dessinée les Gagonautes, réalisée avec Eric Gasté au dessin et Rémi Chaurand aux couleurs. Cette série de science-fiction humoristique est constituée de 16 épisodes, soit 96 pagesd’aventures. Elle fût publiée de 2005 à 2008 dans le magazine Astrapi et en version anglaise dans le magazine Discovery Box, deux titres publiés par le groupe Bayard. En route pour Gagonia !

Chercheur

Préparer lentement
la carte d’aventure

Continuer à créer
des mondes irresponsables.

Dédicaces au Marché de la Poésie

Je serai en dédicace ce week-end au 29e Marché de la Poésie sur le stand 514 des éditions Bruno Doucey.

J’aurai plaisir à vous rencontrer lors de ce rendez-vous incontournable de la poésie contemporaine.
Chaque exemplaire dédicacé du recueil « Où nos ombres s’épousent » sera de plus accompagné d’une carte postale exclusive illustrée par Thomas Durcudoy.

Horaires des dédicaces :

Vendredi 27 mai : 19h-20h
Dimanche 29 mai : 17h30-18h30

Marché de la poésie : Place saint-sulpice, 75006 Paris. Entrée libre. Site web : http://poesie.evous.fr/

Venez nombreux !

 

Récidive

Le bruit et les images
couvrent la mémoire des hommes

Les souvenirs tombés
au bord d’un précipice
qui mord sur nos pas

Atteindre l’harmonie
et trouver un silence
pour nous redéployer

Tracer un des chemins
que d’autres emprunteront.

Barrage

Exiger entre-nous
une éthique minuscule
fourrée dans notre poche

Ne plus laisser passer
et surprendre le monde
d’un espoir atteignable.

Eclipse

Saisir les conditions
apparues aux détours
des chemins de nos nuits

Les rassembler au centre
des paumes chaleureuses
et que le bruit capté
s’organise en mesure

d’une mort
d’une vie
et des liens insécables.

Patience

Rester à contempler
les mots de tous les jours

Retirer à la graine
l’écorce qui l’empêchait

Et goûter en silence
les germes d’une autre vie.

Tendre

Au milieu de la route
entre l’herbe et le château

C’est un effort égal
pour se mettre à hauteur.