Réminiscence

Il y a l’affleurement
sans oser une note

Il est déjà onze heures
les lampes se sont éteintes

Seul l’échec des vagues
nous guide sur le chemin
où tu t’es endormie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.