Skip to content →

Chansouterraine

A la station Franklin Roosevelt,
Dans les couloirs les filles sont sveltes
Y’a un joueur de Xylophone
A chaque note mes oreilles bourdonnent

A la station Franklin Roosevelt,
Y’en a des qui rigolent bien
D’autres qui font une gueule de trois mètres
Et encore d’autres qui pensent à rien

A la station Franklin Roosevelt,
Des touristes sapés en Cardin
Crient leur amour des Parisiens
Et ratent de très peu leur train.

Et puis à Franklin Roosevelt,
Il y a toi, seule sur le quai,
Qui comme une petite fille blessée
Attends une rame moins bondée.

Publié le Chansons