Skip to content →

Non-lieux (00) : Chantier

Ce matin, on s’arrête
pour la première fois

Pour regarder l’immeuble
se faire démolir

La poussière du béton
emporte les mémoires

Les larmes et les sourires
protégés par ce lieu

Seule l’armature persiste.


Illustration : Marielle Durand

Publié le Les non-lieux Poèmes