Enfants

Observer dans la grange
le petit peuple qui grouille
comme deux dieux accroupis.

Traverser le champ clos
croire qu’on est invisible
en se tenant la main.

Et recueillir ensemble
l’étoile faiblissante
tombée dans la prairie.

Puis s’endormir le soir
dans le grenier secret
royaume des arentelles.

Une réaction au sujet de « Enfants »

  1. Bonsoir,
    J’ai lu votre blog. Vous faites de très jolie choses. Je vous souhaite une bonne continuation.
    Voici mon blog de poésie http://www.fabiensorez.info , 1 commentaire me ferais plaisir pour savoir ce que vous en pensez.

Commentaires clos.