Aller au contenu →

Formula 1

J’ai appelé Vince tout à l’heure. Parce que les inrocks sortent une nouvelle formule et que c’est important. Même si cela fait des années qu’on ne le lit plus régulièrement, les inrockuptibles, c’est NOTRE journal. Celui qui Placebo, celui qui Portishead, celui qui Franck Black et qui The Smiths. Celui dont on rêvait d’être dedans pour y écrire et y chanter. Nous avions même fondé un groupe pour ça, les The Jonathan Livingstones. Les inrocks, c’est le journal qui a achevé de nous convaincre tous les deux de devenir journalistes. Pour de bon. Pour le son. We will rock you et on va aller y voir. Si ça bouge, encore. Here comes your man.

(M.a.j – 9h) : Cette nouvelle formule est sublime. Élégante, légère, lisible. L’âge a du bon.

Publié dans Poèmes

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *