Formulations

Deux phrases, ce matin, s’entrechoquent. L’une émane de la directrice de la régie publicitaire d’un grand groupe de presse : « Le digital offre un champs des possibles immense. On se donne une capacité de réinventer nos bassins d’audience. » L’autre est tirée du dernier livre de Christian Bobin, l’homme-joie : « Écrire, c’est dessiner une porte sur un mur infranchissable, et puis l’ouvrir. » Deux phrases. Deux propositions pour vivre notre époque. L’une court avec son temps contre le temps. L’autre s’approche d’un instant qui serait aventure. En soi, résistant, avec joie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.