Skip to content →

La symphonie urbaine d’Arevako (1/9)

Bienvenue à tous sur Arevako !
A l’occasion du Printemps des poètes, vous trouverez ici, chaque jour et jusqu’au 12 mars, un nouveau poème court faisant résonner le chant des villes. Tout au long de la journée, chacun d’entre vous pourra compléter ce chant singulier avec ses propres mots, en suivant le même rythme ou en changeant de tempo. C’est parti :

Réverbèraction

Il était un réverbère
Qui ne trouvait plus la lumière
Plus personne ne passait
Au 36 rue Guy Moquet…

(A vous de continuer en ajoutant un commentaire …)

Publié le Poèmes