Skip to content →

Le mot

Il n’avait plus qu’un mot pour terminer sa page.
Un mot léger, le mot nuage.
Mais sur les marges du cahier,
Impossible de les coucher.

A chaque essai, les lettres s’estompaient
Le laissant sans amarres, au coeur d’une marée noire.
Il rassembla ses forces pour mettre un point final
Puis un autre,
un autre,
un autre encore.
Ca devait être écrit !
Ca y est, c’était fini !

Et non. Aucun nuage.

Réveil.

Publié le Poèmes