Note sur la poésie #21 : Nei gong

Des poème comme des flèches. Pour mieux percer à jour l’intérieur de soi. L’arme d’une alchimie qui caresse d’un sourire, d’une note pour rassembler le monde.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.