Visit Homepage
Skip to content →

Rencontre

Comment cette folle journée
pourquoi ces désespoirs ?

Quelles illusions perdues
à qui ces ailes brisées ?

Et quel souci furieux
de n’en rien laisser voir
pour que Dieu reste auprès.

Donc Bach.


J.S Bach – Concerto pour clavecin BWV 1052. Allegro, par Bernard Cuiller

Publié dans Poèmes

Les commentaires sont fermés