Rétrospective 2019 / Une année en poésie #11 : novembre

Petit retour sur ces douze derniers mois de création poétique avec trois poèmes par jour tracés au fil des mois de 2019 et ce, jusqu’au 31 décembre.

Merels #1

Petits cailloux blancs
sur le bon chemin
entre terre et ciel

Pour tenter de sauver
quelques souvenirs de nous

À cloche-pied.

Les dragons

Au réveil
griffes, ailes et boules de feu

derrière tes paupières
devenues transparentes
tu rêves de dragons

Exposé merveilleux
d’une histoire sans fin.

 

“Tous les dragons de notre vie sont peut-être des princesses qui attendent de nous voir beaux et courageux. Toutes les choses terrifiantes ne sont peut-être que des choses sans secours qui attendent que nous les secourions.
Rainer Maria Rilke, Lettres à un jeune poète.

 

Note sur la poésie #75

Que fait-on, lorsqu’on écrit un poème ? On ramasse des mots dans le champ. Ceux qui sont remontés à la faveur de l’évènement. Une parole, une émotion, une chose vue, un regard. On les prend, les soupèsent. Certains sont écartés.

On ne conserve que les plus singuliers dans un coin de la tête. En petite quantité. Seulement ceux qui, chargés, apporteront au poème ses reflets merveilleux. Qui saisiront l’instant, à nul autre pareil.

Puis on s’occupe du fil : les articles, les conjonctions, la ponctuation et le blanc sur la page. On harmonise le tout par la disposition. Jusqu’à ce que cela tienne, immobile d’apparence, d’une fureur intime.

Cathédrales de rosée dont l’édification, parfois, ne dure qu’une minute. Parfois plusieurs mois.

Et puis ça sort de l’atelier. Une parure de diamants pour éblouir le monde sans un éblouissement.

On fait un poème

On opère le miracle

c’est à notre portée

Joaillier de la parole.

 

La couverture de Gustave N°89 de novembre 2019 :

Chaque mois, recevez par mail Gustave, un mensuel de poésie rempli d’inédits au format pdf.

Abonnez-vous pour le recevoir :
[mailpoet_form id=”1″]

 

> Retrouvez toutes nos rétrospectives depuis 2010

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *