Skip to content →

Rétrospective 2010 / Une année en poésie #10 : octobre

ÇA S’EST PASSÉ EN OCTOBRE … En octobre, c’est la sortie en librairie du recueil Où nos ombres s’épousent, avec une soirée mémorable au MOTIF dont témoigne un extrait en vidéo. C’est également le mois de la publication d’un -retentissant !- Manifeste pour un lyrisme des sources que vous pouvez toujours signer, si le cœur vous en dit ainsi que l’expérience de poème interactif « Derrière Reloaded ». Et aussi, une petite introduction à l’œuvre de notre ami poète James Noël. Mais octobre, c’est surtout la rencontre avec l’illustratrice Marielle Durand et le début d’un beau projet  toujours en cours : Les non-lieux. Pour écouter ce que les endroits de passage ont a nous révéler.

TROIS POÈMES À (RE)LIRE…

Non-lieux (00) : Chantier (publié le jeudi 7 octobre 2010)

Ce matin, on s’arrête
pour la première fois

Pour regarder l’immeuble
se faire démolir

La poussière du béton
emporte les mémoires

Les larmes et les sourires
protégés par ce lieu

Seule l’armature persiste.


Illustration : Marielle Durand

*

Aftershow (publié le jeudi 14 octobre 2010)

Personne n’ose prononcer
les débris de paroles

On regarde défiler
les lumières de la ville

On chevauche les instants
dérobés aux guitares

Ce soir, nous sommes les rois
d’une nuit sans faiblesse.

B.o.p (Bande originale du poème) : The Drowners – While my guitar gently weeps

*

Les mots (publié le vendredi 22 octobre 2010)

À R et G.

Un murmure suffira
pour trouver ce refuge
du fond de l’océan

Celui qui permettra
au soleil atténué
de caresser ta peau

Qui laissera persister
les minutes invisibles.

*

À demain pour la suite …

Publié le Poèmes