Satyâ

Je te fais le serment
d’une unique lueur
dans les parages du lieu
qui recouvre ma nuit.