Résistances

La poésie sauvera le monde
car le moment venu
nous n’aurons plus le temps
de relire autre chose

Il nous faudra choisir.

« La poésie peut sauver le monde » Yves Bonnefoy, Septembre 1999.

Credo (15) : Ligne

Il y a les cris, les pleurs
la trahison

Il y a l’inégal
il y a l’autre

Il y a l’animal
dont on ne sait jamais
si cela lui importe
de percer le mystère

et où il en serait.

Il y a ces instants
ces tournants
et ces pauses

Et nous sommes en guerre

Mais il y a
l’Espérance
qui traverse nos nuits.

Solos

On creuse tous
l’air de rien
sur l’air de nos complaintes

On aime tous
échanger des regards
à condition qu’effleure

Mais on s’écoute pas

C’est tellement difficile
une symphonie

Il nous faudrait un plan
pour déchiffrer les yeux

Pour créer le tunnel
qui fondra la cité.

Cohabitation

Nous nous sommes arrêtés

Et le chant des oiseaux
s’écoute en récompense

On se dit
qu’il aurait pu
nous rendre fou

ailleurs, autrement

Les oiseaux, eux,
s’envolent.